Home Sweet Home #5



Oui, je sais, je vous avais donné rendez-vous fin Août pour vous montrer notre nouvelle cuisine mais vous connaissez aussi bien que moi le début Septembre (la reprise, les enfants, le travail... tout ça tout ça). Alors la voici tout de même, avec le fameux avant/après et quelques conseils si des fois vous avez des envies de changement.



La base d'une cuisine réussie : l'assortir aux couleurs de son blog (branding quand tu nous tiens :-)

Plus sérieusement, souvenez-vous, la cuisine - avant - était séparée de la partie Salle/Salon (cf post "Les plans sur la comète" )

La configuration

Le choix d'ouvrir l'espace et l'option frigo smeg apparent (oui, je sais chéri ^^) ainsi que les branchements / canalisations avaient pas mal limité les options quant à la configuration future. Mise à part l'espace repas inclus dans le retour du plan de travail alors qu'auparavant il était indépendant, pas de grand chamboulement de structure, nous avons opté pour une cuisine en L (inversé). L'espace four/plaque induction/hotte et l'emplacement évier/lave-vaisselle n'ont quasiment pas bougé.

Au niveau des finitions, nous avons choisi un plan de travail blanc laqué ; notre choix premier allait plutôt vers un plan de travail bois, plus chaleureux, mais comme non loin de là, notre escalier (apparent lui aussi) a ses marches en bois, nous ne souhaitions pas prendre le risque de choisir une essence de bois différente (n'ayant pas trouvé la même).

Enfin, nous avons opté pour une rupture entre les couleurs et matière des portes (laquées blanches pour les meubles hauts et graphites pour les éléments bas). La cuisine étant très présente puisque ouverte sur la salle à manger, nous ne souhaitions pas qu'elle soit trop marquée (d'où le choix du blanc en partie haute pour alléger visuellement).

Voilà pour les grandes lignes.

Le choix du cuisiniste / enseigne (la partie la plus délicate)

Suite à notre "cahier de charge" pré-établi et une estimation de notre budget, nous avons commencé à regarder ce que proposent les différentes enseignes autour de nous, Ikea, Cuisinella, Schmidt, Socook, Mobalpa, j'en passe et des meilleures...

Après plusieurs samedis après-midi dans les magasins, plusieurs échanges avec les conseillers commerciaux, (un peu trop commerciaux et pas assez conseillers) beaucoup de blablabla, quelques blagues moyenâgeuses du type "maman cuisine/papa travaille", des "comme vous êtes chanceuse, c'est votre mari qui cuisine" ou encore quelques cadeaux du type une pelle à tarte en forme d'escarpin pour madame (que je te retournerais bien poliment dans ta ....pardon, je m'égare), nous avons retenu deux enseignes et effectuer des plans plus aboutis et enfin choisi celui qui nous paraissait comme le plus esthétique.

 

Si vous êtes dans cette phase fastidieuse de recherche et que vous avez déjà une idée du budget, je vous conseille de lire ceci, qui peut vous aiguiller pour savoir vers quelle enseigne/marque vous orienter.

L'aboutissement du projet

Vient ensuite la phase d'échanges avec votre conseiller pour la finalisation du projet.

Si, par chance, votre conseiller est consciencieux, connait bien ses produits, cela ne sera qu'une formalité (voir la faisabilité, vérifier les contraintes techniques, prendre les mesures à votre domicile...) ; s'il ne l'ai pas, ce sera un peu plus compliqué et moins reposant pour vous mais aura l'avantage d'alimenter toute une série d'anecdotes lors de vos apéros estivaux. Bref.

La pose

Quelques ajustements de plan plus tard (au cours desquelles j'ai du renoncer à mes alignements parfaits verticaux du haut et du bas - bordel de m*rde) et un décalage de livraison (alors que toi tu fais la bouffe dans ton garage je le rappelle), vient ENFIN le moment tant attendu de la pose, (environ 5 jours).

Et là : petit ou grand contre-temps (selon que l'on soit à trois jours de partir en congés ou bien en septembre à prendre son petit-déjeuner dans sa nouvelle cuisine) ; le poseur nous explique que la configuration choisie ne peut être posée en l'état.

Youpi ! Re-changement de plan, nous avions fait le choix d'une hotte intégrée dans un meuble par soucis d'esthétique. Surprise, dans le respect des distances/normes à respecter (hauteur table induction / hotte...), il a fallu se rabattre sur une hotte décorative !

(Ok elle n'est pas moche, ok, elle se nomme Air Force (crâneuse) mais bon là encore, ce n'était pas notre premier choix :-(

Si je puis me permettre, si vous souhaitez installer une cuisine équipée :

1 - Avant de mettre le pied chez un cuisiniste, préparez de façon assez précise votre projet : prenez les cotes, vérifiez les branchements, puis dessinez un plan 2D,, entrainez-vous sur un logiciel 3D si possible (nombreuses enseignes vous donnent accès à leur logiciel d'aménagement, prenez le temps de les tester, ce sera du temps de gagner pour la suite.)

2 - Etablissez un budget pour vous que vous ne communiquez pas nécessairement au conseiller.

3 - Interrogez plusieurs enseignes à partir de ce plan 2D, testez différentes configurations avec le conseiller, sachant qu'ils n'ont pas tous les mêmes tailles de mobiliers... vous aurez des rendus différents même à partir d'une même configuration.

4 - Armez-vous de patience (je crois que j'aurais du le mettre en 1)

5 - Prenez le temps de bien vérifier le plan une fois établi, les cotes et le devis des fournitures qui en découle, vérifiez que chacun des éléments de la liste est bien indispensable à votre cuisine, il est vite fait d'avoir dans votre devis quelques éléments qui viennent s'ajouter (comme par magie)

 

Si je puis me permettre, si vous êtes vendeur/conseiller/cuisiniste :

1 - Adaptez votre discours commercial à votre audience, pour rappel le schéma "Papa au boulot / Maman aux fourneaux" a (un peu) évolué - bienvenue en 2016.

2 - Maitrisez votre logiciel et apprenez les produits de votre catalogue

3 - Attachez de l'importance à la praticité ET l'esthétique du projet, essayez dans la mesure du possible à conserver certains alignements entre le mobilier haut et le mobilier bas pour une cohérence visuelle. Le joli ça se vend mieux ;-)

4 - Assurez le suivi de projet, un retard peut se concevoir, ne pas être prévenu beaucoup moins.


et maintenant EN images...

Les étapes du projet

1 - Le Plan 3D du cuisiniste

2 - La cuisine avant (vue depuis le séjour)

3 - 4 - La mise à nu (abattement de cloison, pose du nouveau carrelage, installation du coffrage pour les luminaires / peinture)

5 - La cuisine posée


Avant...

Après.

- Modèle Light de Cuisinella - Coloris Blanc brillant / Graphite brossé / Poignée Inox brossé -

Bon, évidemment, malgré les contre-temps, les changements de plan, les allusions sexistes,  les doutes, l'attente, nous sommes plutôt contents du résultat. A voir maintenant à l'usage.

Et on ne regrette pas le choix du frigo, même chéri (pas vrai ?) !

Qu'en est-il de la suite ?

Maintenant que nous profitons pleinement de notre cuisine, va falloir penser à l'accessoiriser quelque peu, histoire de réchauffer tout ce blanc/brun. Mais pas d'inquiétude, j'ai déjà plein d'idées.

_

La suite au prochain numéro.

A propos

Designer graphique, illustratrice, blogueuse à mes heures perdues, ici, vous êtes chez moi.. alors... BIENVENUE


Humeur graphique
Journée Off
Envie d'ailleurs
Jai testé pour vous
Projet déco Home sweet home
Idee shopping Coup de cœur

Ma page facebook

Suivez-moi sur instagram

Suivez-moi sur pinterest

suivez-moi sur twitter

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Un conseil, une question, un projet à me confier, n'hésitez pas à me contacter, je vous établirai un devis, gratuitement et sans engagement.

SARAH LAIZE POULLAIN

s@lunivers-de-mlle-sarah.com

06 88 68 50 16 - Le Perray-en-Yvelines

SUIVEZ-MOI

REJOIGNEZ-MOI

MLLE SARAH SUR INSTAGRAM - GRAPHISME - BRANDING - CREATION - DESIGN - ILLUSTRATION


Les photographies, illustrations et textes de ce site ne sont pas libres de droits. © Mlle Sarah 2018 - Tous droits réservés.